Auch, début novembre, l’équipe d’ALEPOC est en pleine préparation de la grande fête automobile de ce mois-ci. Christian, le fondateur, boucle les derniers préparatifs pour avoir un stand opérationnel. Audrey, qui nous accompagne sur le digital, établit le plan de communication et réalise les supports digitaux pour que vous ne ratiez rien de cet événement. Il n’y a pas le temps de fêter Halloween – même si on ne dit pas non à quelques bonbons de temps en temps - car, depuis 1979, s’il y a bien un événement à ne pas manquer pour les amateurs de voitures anciennes, c’est le Salon Epoqu’auto de Lyon.

Deuxième rendez-vous majeur de l’automobile de collection après Retromobile, Epoqu’auto ne cesse de prendre de l’ampleur en fédérant de plus en plus de monde même à l’international. Une place incontournable qu’ALEPOC ne pouvait louper en venant exposer avec quelques partenaires. Retour sur cette édition 2022.

Des chiffres et des lettres

À Lyon, la passion des organisateurs du salon se ressent à chaque instant. Plus de 800 exposants internationaux sont venus exposer sur plus de 80 000 m2, pendant trois jours. Une diversité qui permet de contenter tout le monde.

Cette année, plusieurs thématiques étaient à l’honneur. La R5, qui fête ses 50 ans, était mise en avant dans le Hall 7 avec un magnifique stand réalisé par Renault Classic (lire : 50 ans de la R5, elle ne manque pas d’air). L’occasion idéale pour redécouvrir les différentes déclinaisons de R5 avec un coup de cœur assuré pour la R5 Alpine Groupe II de 1980, la Maxi 5 Turbo de Didier Auriol et les trois Turbo tricolores.

Hall 6, H44. Ce n’est pas la position d’un navire de la bataille navale, mais l’emplacement de notre stand. Cette année l’espace s’agrandit pour vous permettre de plonger dans l’univers d’ALEPOC, qui reste avant tout une aventure humaine et familiale. Le magasin s’est déplacé jusqu’à vous avec, sur l’un de nos supports constituant notre stand, la photo de Grégoire et Lylian à l’œuvre pour faire perdurer vos anciennes. Ce sont eux les référents techniques qui vous accueillent tout au long de l’année dans notre magasin physique au 116 Av. de la 1ère Armée Française (32000 Auch) ou par téléphone. Malheureusement, ils n’étaient pas de la partie cette année pour pouvoir honorer toutes vos commandes. Autre absence, notre mascotte Roger qui n’a pas pu faire le déplacement pour ses 100 ans. Était-il en train d’enregistrer un nouveau podcast pour raconter sa riche vie ? (Écouter le podcast). C’est le mystère, mais une chose est sûre, son esprit de passionné était présent parmi nous avec l’exposition d’une magnifique reconstitution de la R5 Turbo type Cévennes Tour de Corse de Jean Ragnotti. Une légende qui a été réalisée par l’un de nos partenaires présents avec nous, les frères Bousquet. Originaire de Millau ces deux passionnés ont des doigts en or, qu’ils utilisent pour restaurer, reproduire et sublimer des véhicules de collection et de compétition. L’un est plutôt branché carrosserie, l’autre préfère la mécanique. Une symbiose qui se ressent avec une voiture aux détails soignés. C’est aussi notre manière de fêter dignement les 50 ans de la petite citadine.

Les célébrations autour de Renault continuaient avec les différents clubs. Les 60 ans de la Caravelle et de la berlinette Alpine A110 étaient au rendez-vous.

Forza italia

Alpine, un nom qui nous permet de traverser les Alpes direction l’Italie pour une rétrospective sur la marque Lancia. L’occasion de faire un clin d’œil aux nombreux italiens qui ont fait le déplacement. Une marque légendaire tombée en déshérence qui expose toute l’étendue de son ingéniosité à Lyon. L’Aurelia est le parfait exemple des innovations lancées par la marque avec le premier moteur V6 de série. Elle est aussi la première voiture montée de série avec des pneus Michelin X à carcasse radiale. Des innovations qui s’accompagnent d’un côté, par de magnifiques carrosseries signées par les plus grands noms italiens – Pininfarina et Zagato – et de l’autre côté, par des turbulentes versions rallyes avec les Fulvia, Stratos, 037 et Delta.

Des voitures de compétition mythiques qui ont bercé l’enfance de nombreuses personnes. Un voyage qui pouvait continuer avec une rétrospective de voitures de rallye. L’occasion de redécouvrir, les 205 T16, R5 Turbo, DS Rallye et Alpine A110 avec leur peinture de guerre.

Renault n’était pas le seul constructeur français à avoir fait le déplacement. L’Aventure Peugeot / Citroën / DS exposait, bien entourée par les différents clubs. Des stands qui permettaient de découvrir une rétrospective sur la Citroën CX, de voir l’un des 86 exemplaires restants de la BX 4TC dérivée du Groupe B ou d’approcher les trois exemplaires restants de Traction Cabriolet 15 Six. Du côté de chez Peugeot, la petite 104 soufflait ses 50 bougies – ça fait beaucoup de cylindres – et les clubs mettaient en scène de belles pièces comme une très rare 401 Eclipse, le premier coupé-cabriolet de l’histoire, après la 301 du même nom, ou encore une magnifique Peugeot 402 Darl’Mat issue des 24h du Mans. Les beaux coupés et cabriolets Peugeot étaient présents avec les 203, 204, 403, 404 et 504.

Simca était représentée avec le club Simca France. L’occasion de voir deux sportives, la 1100 Sport et la 1000 Rallye 1. Le Rancho, dérivé de la 1100, avait le droit à son stand. C’est une voiture iconique qui a été le précurseur des voitures ludiques d’aujourd’hui. Des voitures qui ont un réel intérêt en collection, mais qui souffrent pourtant de pièces détachées difficiles à trouver. C’est pour cela que nous avons invité un autre partenaire, Ludevic de l’Etoile Service, qui est spécialisé dans la reproduction de pièces par impression 3D. Une technologie magique qui permet sans moule, de reproduire à l’infini des pièces introuvables. Chez ALEPOC on croit beaucoup en cette technologie afin de vous proposer, à terme, la refabrication de pièces pour nos quatre marques (n’hésitez pas à nous faire parvenir vos demandes par mail pour constituer une liste).

Made In France

Salon français oblige, les différents marchands mettaient à l’honneur les voitures de chez nous. Quelques modèles nous ont marqué comme sur ce stand qui mettait en avant des Citroën avec un rare proto M35 à moteur rotatif, une vraie 2CV 007 et une 2CV affichant – tenez-vous bien – 51 km !!

Sur un autre stand, des voitures aux historiques exceptionnels étaient présentes. Le tour d’horizon commence avec cette ID19 qui a connu seulement deux propriétaires et qui n’a jamais été restaurée. Trois Peugeot étaient aussi à la vente, dont une magnifique 205 Roland Garros et deux 504. La berline affichait moins de 8000 km d’origine. Impensable ! Le coupé 504 (lire : Peugeot 504 coupé, la roturière en robe de soirée) était une première main, livrée en 1971 et totalisant moins de 30 000 km. Des voitures à l’état neuf qui méritent une assurance adaptée comme celle proposée par ASCAR. Pauline et Marion nous ont fait le plaisir de nous accompagner sur notre stand cette année pour promouvoir leur service d’assurance à la demande qui permet d’assurer sa voiture de collection en fonction des sorties réelles. Lorsqu’elle est au garage, elle est assurée au minimum et dès qu’elle sort elle est protégée en tout risque. Un système révolutionnaire qu’on vous a présenté récemment (lire : gagnez jusqu’à 50% sur votre assurance auto avec ASCAR).

Le tour d’horizon continue avec une rétrospective de Ford Europe qui permettait de découvrir les différents modèles proposés en Angleterre, en France et en Allemagne.

Autre temps, autres mœurs, on pouvait se replonger dans la France de l’entre-deux-guerres avec une rétrospective des constructeurs de luxe. C’est toujours fascinant de voir les belles carrosseries, dignes de la haute couture, réalisées autour de mécaniques d’exception souvent venues de l’aéronautique.

Pour ceux qui souhaitaient repartir avec un cadeau, il y avait une vente aux enchères organisée par la maison Osenat qui présentait, notamment, une très rare DS cabriolet La Croisette par Chapron et deux Alpine A110, dont une (la violette) qui était une Groupe 4 d’usine. 

Au détour de quelques stands on pouvait tomber sur quelques personnalités du monde automobile. La voiture ancienne est indissociable de François Allain, cette star du PAF transmet ses nombreuses connaissances dans plusieurs émissions telles que Vintage Mecanic. Pour les plus jeunes, il y avait dans le hall d’entrée plusieurs Youtubeur spécialisés dans l’Automobile. On pouvait croiser le designer Laurent Schmidt ou encore François de la chaîne Garage, Bagnoles et Rock’n Roll qui propose des tutos mécaniques.

Quand il n’y en a plus il y en a encore

Si les très nombreux exposants ne rassasiaient pas votre soif de voiture ancienne, il suffisait de se rendre à l’extérieur, sur le parking visiteurs, pour découvrir un vaste plateau de voitures. Beaucoup de françaises étaient présentes de tous les âges. Les yeux ne savaient plus où s’arrêter entre cette incroyable et connue SM Plateau qui transporte… une autre SM, une belle 205 T16 et ces deux 4L prêtes pour le 4L Trophy (lire : La 4L, la populaire qui donne des ailes).

Avec autant de stands, il est difficile de tout présenter. En revanche, les pieds s’en souviennent encore et la tête est remplie de souvenir. On vous propose de découvrir l’ensemble de nos photos dans ces vidéos (il n’y a pas que des françaises ;) ).

Vidéo : Les voitures françaises à Epoqu'auto

Vidéo : Les voitures étrangères à Epoqu'auto

Vidéo : Le parking visiteurs à Epoqu'auto

Dernière halte à notre stand pour prendre un café avec Christian et moi-même. Pendant ces trois jours, nous étions les visages d’ALEPOC, ceux avec qui, chers professionnels, clubs ou visiteurs passionnés, vous avez pu discuter. Nous tenions à vous remercier pour ces échanges chaleureux et ses moments conviviaux autour d’un sujet qui nous passionne.

Si ce n’était pas nous, c’était peut-être l’un de nos partenaires. On remercie encore une fois l’Atelier Bousquet, l’Etoile service – impression 3DASCAR et les amortisseurs Record (non présent sur place) pour leur présence et leur bonne humeur sur notre stand. Il ne reste plus qu’à vous dire une chose, à l’année prochaine !