Le mois dernier, notre mascotte Roger a décidé de remonter le temps pour vous. Partir 50 ans en arrière pour redécouvrir la vie en 1972. Un voyage qui a déjà commencé, voire très bien commencé puisqu’il a fini par acheter une Citroën DS dans la première partie (à découvrir ici). Il voit maintenant la vie en couleur avec sa nouvelle voiture, tout comme les chaînes de télévision qui sont passées à la couleur en 1967.

D’ailleurs, le petit écran investit les intérieurs. Les années 1970 sont celles de la télé personnelle. À côté de ces postes à tube cathodique, se trouve l’iconique tabouret Tam Tam dont les enfants raffolent. Réalisé en plastique et avec des couleurs acidulées, il fait un véritable carton. Le macramé, cette technique de fabrication de dentelle en fils noués, s’invite aussi comme objet de décoration. On ne peut pas dire que les intérieurs soient sobres mais il paraît que les années 70 redeviennent à la mode. S’il y a bien un objet qui a traversé le temps, c’est le confortable canapé modulable Camaleondo créé par Mario Bellini cette année-là. Bellini a d’ailleurs beaucoup œuvré pour le design automobile en ayant été consultant pour Renault pendant 5 ans.

"/

Une mode résolument moderne qui s’ouvre vers le monde et les français, dont Roger, découvrent pour la première fois la restauration rapide américaine avec le premier Mcdonald’s implanté à Créteil le 30 juin 1972. « Quelle étrange façon de manger avec les doigts ! » : murmure Roger taché par le ketchup de son hamburger.

Pourquoi ne pas commander un menu Mcdonald’s avant d’assister aux Jeux Olympiques devant la télévision avec ses amis ?

/

Du sport à tous les étages

Les JO d’hiver ouvrent les festivités au Japon à Sapporo mais la France ne brille pas beaucoup et ne ramène qu’une médaille d’argent et deux de bronze. Il faut attendre l’été et les tragiques JO d’été de Munich pour voir la France ramener 13 médailles dont deux en or. Des événements toujours remarquables qui attirent de plus en plus de spectateurs.

En France, la finale du Championnat de France de football inaugure le tout nouveau stade du Parc des Princes le 4 juin 1972. 44 000 supporters assistent au doublé historique de l’Olympique de Marseille. Un petit pastis pour fêter ça ?

Non loin du Parc des Princes, un autre haut lieu du sport accueille le tournoi de Roland-Garros. Le français Patrick Proisy s’incline face à l’Espagnol Andres Gimeno qui reste, encore à ce jour, le plus vieux vainqueur du tournoi du haut de ses 34 ans et 10 mois.

L’essence dans les veines

Avant tout de chose Roger aime, par-dessus tout, les quatre roues et les moteurs vrombissants. Il continue son voyage en 1972, direction la Sarthe pour la 40e édition des 24h du Mans. Une incroyable édition qui est marquée par le doublé historique de Matra avec les MS670 pilotées par Pescarolo/Hill et Cevert/Ganley. Leurs moteurs V12 3.0 raisonnent encore dans les oreilles des participants. Un son qui peut faire naitre une passion. François Cevert disputera d’ailleurs, sans le savoir, sa dernière saison de F1 complète en finissant 3ème au classement général.

Une passion qui pousse Roger à continuer son tour de France automobile avec la 17e édition de la compétition éponyme qui a banni de sa réglementation les prototypes. Les Matra qui avaient gagné en 1970 et 1971 laissent leur place à une Ferrari 365 GTB4 pilotée par le célèbre Jean Claude Andruet.

Pilote que l’on retrouve en deuxième position dans le championnat de France des Rallyes au volant d’une Alpine A110. C’est d’ailleurs une autre A110 qui remporte la saison entre les mains de Darniche. La légende de la berlinette n’était plus à faire. Sur le plan international se déroule la dernière saison du Championnat International des marques. Les Alpine ne sont plus là, Lancia remporte cette édition.

Un peu de lecture

Des automobiles qui commencent déjà à être pointées du doigt par certains, avec une manifestation à Paris protestant contre la place de la voiture dans les zones urbaines et la création des voies sur berge. L’histoire se répète, c’est bien connu !

Voir vidéo YouTube : 1972 : Ils manifestent contre la voiture à Paris ! | Archive INA

Une prise de conscience qui se développe, notamment, sur la préservation de l’environnement qui entoure l’homme. Le premier Sommet de la Terre a lieu à Stockholm et le rapport Meadow du Club de Rome, qui évoque « les limites à la croissance », sort dans les librairies.

Un livre qui se retrouvera peut-être au pied du Sapin le 25 décembre 1972 tout comme le dernier essai de Simone de Beauvoir « Faut-il brûler Sad ? ». Pour les plus jeunes lecteurs, le magazine Picsou, du nom du célèbre personnage de Disney, fait son apparition. De quoi retrouver toutes les aventures de la bande à Mickey. Les gersois préfèrent, à n’en pas douter, le personnage de Donald Duck accompagné de pommes de terre et d’un bon verre de vin…

1972, pour les grands comme pour les petits

Pour les moins littéraires, le grand bonhomme à la barbe blanche pouvait déposer toute une panoplie de jouets qui nous ont fait rêver tout au long de l’année. Il y avait ceux qui déchiraient le catalogue pour coller les morceaux sur une liste, d’autres qui préféraient entourer les jouets. Quand on est petit, on veut imiter papa et maman.

On retrouve les cuisinettes, les costumes en tout genre, les métiers à tisser et les voitures à pédales. On pouvait passer des heures à dessiner sur le télécran ou s’amuser avec les répliques de téléphones fonctionnelles ainsi que des talkies-walkies comme dans le dernier film d’action de Bruce Lee. Les plus chanceux recevaient les dernières nouveautés électroniques. Le petit projecteur caméra qui permettait de projeter les aventures de Tintin, de Goldorack ou de Lucky Luck. Le Graal, le tout nouveau Polaroïd sorti en 1972 qui révolutionne la photographie avec son module d’impression de photos instantané. Parfait pour prendre en photo sa collection de petites voitures et son garage / station-service. Norev, Majorette, Dinky Toys ou Solido, il y en a pour toutes les tailles et toutes les couleurs. Roger hésite, pour son fils, entre l’Alpine A110 et la Citroën SM de chez Solido. Les poupées statiques, qui marchent ou parlent sont aussi nombreuses à se retrouver sous le sapin. On était tout aussi heureux de recevoir une grande mallette multi jeu, un Monopoly ou l’édition électronique de la bataille navale. Roger est touché et coulé en B4 !

Finalement, Roger a déjà des jouets grandeur nature avec une magnifique Sizaire et Naudin qu’il a restauré pendant 5 ans. Après 5000 heures passées dessus, en dehors de son travail de rectifieur, il était temps de s’amuser avec et c’est chose faite en 1972 en participant au premier rallye d’Artagnan avec le Tacot’s Club Gascon. Un club qui regroupe alors, majoritairement, les voitures d’avant-guerre et dont Roger est l’un des cofondateurs. C’est le début d’une aventure qui dure encore aujourd’hui. 

Site Tacot's Club Gascon

Les français finissent finalement l’année devant la toute nouvelle chaîne couleur, C3, qui émet pour la première fois le 31 décembre 1972.