En consultant notre site, vous consentez à ce que des cookies soient utilisés à des fins fonctionnelles, d'analyse et de publicité.
De la 203 à la 404, la modernisation discrète de Peugeot (Partie 2)

Dossiers

De la 203 à la 404, la modernisation discrète de Peugeot (Partie 2)

La 403, nouvelle ligne et évolutions techniques

En 1955 Peugeot a donc dévoilé la 403. Nouvelle auto, dont le design est en partie étudié chez Pinin Farina, la berline se démarque de la 203 par une ligne tri-corps.


Côté technique, on reprend la recette de sa devancière avec une architecture moteur avant - propulsion et des vitesses au volant. Ces vitesses sont donc dues à une nouvelle boîte qui transmet la puissance du “nouveau” moteur

En fait le 1468 cm³ reprend le bloc de la 203. Simplement on a augmenté sa cylindrée et on l’a coiffé d’une nouvelle culasse. La puissance atteint alors 58 ch.

La Peugeot 403 va également recevoir une vraie gamme avec un break, une commerciale et un cabriolet. Elle aussi recevra de petites évolutions stylistiques tout au long de sa carrière.

Peugeot 403-7

Mais là où certaines 403 se rapprochent le plus de la 203 c’est avec l’arrivée du modèle 403-7, pour 7cv fiscaux en 1960. Elle remplace en fait la 203 en reprenant son moteur 1290 cm³ tout en gardant la culasse du 1468. Au niveau de la finition, on est réellement en présence d’un modèle d’entrée de gamme à la décoration dépouillée et aux équipements réduits.

Moteur Peugeot 403-7

En 1960 Peugeot a aussi lancé la remplaçante de la 403 avec la 404. Cela n’empêche pas la 403 de persister dans la gamme, puisqu’elle est moins chère que la nouvelle venue. On la produira jusqu’en 1966 et elle sera la première auto de l’histoire du lion à dépasser le million d’exemplaire. Le compteur s’arrêtera à 1.214.126 exemplaires.

Les pièces moteur pour Peugeot 403 sont là.

    Laisser une réponse