En consultant notre site, vous consentez à ce que des cookies soient utilisés à des fins fonctionnelles, d'analyse et de publicité.

Dossiers

Des Populaires françaises pour aller en laponie

Noël approche. Et si c’est bien connu que le Père Noël ne roule pas en populaire française, rien n’empêche d’aller le voir à Rovaniemi en Laponie… et en ancienne ! Alors on a sélectionné pour vous quelques popu bien de chez nous qui vous permettront de sortir un peu des sentiers battus pour aller le voir !

populaires laponie

La Renault Colorale

Renault Colorale

Dans les années 50 la France est encore très Coloniale et Rurale. Vous prenez les deux mots, vous les mixez et vous obtenez le nom de l’auto qui sera conçue pour ce segment ! Présentée au salon de Paris, cette auto rustique présente un beau volume. Conçue pour toutes les tâches elle se décline en berline, break ou même pick-up. On peut aussi la commander en 4 roues motrices, même si au départ le moteur était un peu dépassé. L’adoption du moteur de la Renault Frégate fut une bonne nouvelle.

En tout cas, c'est une bonne auto pour affronter des routes compliquées.

Les Renault Sinpar

Si la marque Sinpar a surtout transformé des châssis de camions en 4x4, 6x4 ou 6x6, elle s’est faite un nom avec des autos de la marque Renault. La première incursion vient avec la Goëlette, pour l’armée. Ensuite on retrouvera des systèmes Sinpar, permettant de passer les autos temporairement en 4 roues motrices, sur les Renault 4 dès 1962. Le même système équipera les Plein Air, Rodéo et Renault 6 et un autre se retrouvera sur les Renault 12. Du coup vous aurez de vrais tout-terrain, en cas de besoin, plus faciles à utiliser qu’une Colorale, c’est indéniable !

Les Peugeot Dangel

Si Renault a eu Sinpar, chez Peugeot c’est à Dangel qu’on a fait appel pour transformer ses autos en 4 roues motrices. La société est plus récente puisqu’elle ne se lance en fait qu’en 1980. La Peugeot 504 est alors en fin de vie mais la marque alsacienne va profiter de la sortie du Pick-Up pour proposer sa première conversion de 4x4. La 505 pourra également recevoir le système et on étudiera même des 205, 305 et 309 qui n’iront pas jusqu’à l’étape production.

Le Peugeot P4

peugeot p4

On y pense pas. Mais dans la gamme Peugeot il y a eu le P4. À la base destiné aux armées tricolores, mais aussi à l’exportation dans des pays alliés, le Peugeot P4 est en fait basé sur un Mercedes Classe G ! Si on en parle ici c’est parce que le P4 a aussi été proposé en version civile. Par contre, il était cher et sous-motorisé. La conséquence fut un vrai échec commercial de cette version. En tout cas, il vous emmènera voir ce cher Père Noël sans problèmes !

peugeot p4

La Méhari 4x4 (ou pas)

La Méhari était déjà une bonne auto passe partout. N’oublions pas qu’avant d’être une auto de plage c’était surtout un utilitaire ! Ce dérivé de Dyane (et pas de 2CV) avait un petit moteur mais pouvait compter sur son poids plume.

Et puis comme si ça ne suffisait pas, en 1979, alors que la Méhari a 10 ans, arrive une version 4x4. Restée très rare (1200 exemplaires produits), ce n’est pas un 4x4 permanent. Elle est vraiment à l'aise en tout terrain avec un réducteur qu’il faut embrayer et elle peut même bloquer son différentiel (à éviter sur route). Ajoutez 4 roues indépendantes et vous avez là une auto pour aller voir le Père Noël… à condition d’être aussi emmitouflé que lui !

La 2CV Sahara

citroen 2cv

Avant la Méhari 4x4, le bicylindre de Citroën s’est déjà retrouvé sur une auto à vocation baroudeuse. C’est sur la 2CV Sahara. Cette auto ne faisait pas appel à un système permettant de passer en 4x4 mais elle utilisait carrément deux moteurs ! Le second, placé à l’arrière, faisait disparaître le coffre. L’aventure dura 6 ans mais l’auto était tellement compliquée et chère qu’elle ne trouva que 693 acheteurs !

Autre chose : pour le coup vous feriez bien de demander au Père Noël de vous l’amener car le prix dépasse parfois les 100.000 € ! Oui, ça a beau être une deuche, pour le côté populaire on repassera.

mehari 4x4

Le Matra Rancho

mehari 4x4

Là on ne va pas parler d’un 4x4 mais d’un baroudeur plus classique. Le Matra Rancho est étroitement dérivé de la Simca 1100 VF2, la fourgonnette de la famille. Il embarque le “gros” poissy de 1442 cm³ et quelques éléments de 1100 Ti. Bref c’est un assemblage qui vise un segment au-dessus de l’utilitaire. Bien qu’il n’ait pas été pensé comme un tout-terrain, son look l’a parfois catalogué comme tel. Mais il n’aura jamais droit aux 4 roues motrices.

Matra Rancho

Vous pouvez toujours essayer d’aller en Laponie avec un Rancho, mais ce ne sera pas la plus facile des montures évoquées ici.

    Laisser une réponse